Les techniques pour devenir un expert en remboursement de TVA

Taxes Internationales

Les techniques pour devenir un expert en remboursement de TVA

  • En tant que société spécialisée en récupération de TVA, nous avons essayé de regrouper les questions les plus importantes à se poser pour soumettre une demande de remboursement de TVA dans un État membre de l'Union européenne. Vous trouverez ci dessous les 12 techniques à connaître pour devenir un expert en remboursement de TVA.

  • Qu’est ce que “La récupération de la TVA étrangère” ?

La récupération de la TVA étrangère est accessible pour les assujettis établis dans des pays de l’Union européenne mais également pour les entreprises établies dans des pays tiers (hors de l’union européenne) souhaitant récupérer leur TVA dans un pays membre.

Cette démarche est applicable sous réserve de respecter les modalités de la directive 2008/9/CE sachant que des conditions spécifiques sont appliquées pour chacun des pays membres de l’UE. Cette directive a été appliquée afin de faciliter les échanges et ainsi permettre aux entreprises d’engager plus de partenariats commerciaux avec des pays étrangers.

  • Quelles entreprises sont concernées par la récupération de TVA ?

Les conditions pour pouvoir obtenir un remboursement de sa TVA étrangère  sont les suivantes :

  • Il faut être une entreprise assujettie à la TVA dans un pays européen ou bien une entreprise assujettie à la TVA  établie hors de l’UE possédant des accords de réciprocité avec l’État membre où la demande est déposée.

    La société ne doit pas être établie dans le pays où les dépenses ont été effectuées.

    La société de doit pas avoir réalisé de livraisons de biens ou des prestations de services imposables dans le pays où la demande de remboursement est envoyée.

  •  

  • Quels types de dépenses sont concernées par ce remboursement ?

    Cette question est la plus délicate car la réponse varie en fonction des pays de la demande. De manière générale, les dépenses déductibles doivent être nécessaires à la réalisation de l’activité économique. Cependant, il y a des exceptions dans certains pays. Par exemple vous pouvez récupérer la TVA française sur les dépenses de restauration, ce qui n’est pas le cas en Belgique. Il est donc important de déterminer la catégorie de vos frais professionnels pour connaître les règles de déductibilité. Voici un aperçu des différentes catégories de dépenses qui peuvent être concernées :

  1. Carburant

  2. Location de moyens de transport

  3. Dépenses relatives aux moyens de transport

  4. Péages routiers et taxes de circulation

  5. Frais de voyage, tels que les frais de taxi et les frais de transport en commun

  6. Hébergement

  7. Alimentation, boissons et services de restauration

  8. Droits d'entrée aux foires et expositions

  9. Dépenses de luxe, de divertissement et de représentation

  10. Divers

  • Les numéros des catégories sont demandés dans le formulaire de demande de remboursement. Nous vous invitons à lire notre dossier spécial concernant le régime de TVA de la VAD et  les articles sur notre blog consacrés à la TVA étrangère pour avoir plus d’informations à ce sujet.

  • Comment calculer les dépenses réalisées dans le cadre d’un remboursement de la TVA étrangère ?

  • La méthode de calcul est complexe puisqu’elle dépend du taux applicable à la catégorie de la dépense effectuée. Vous pouvez vous aider de notre étude de cas afin de réaliser un tableau récapitulatif de vos dépenses.

  • Quelles sont les différences entre une démarche d’un pays appartenant à l’UE et un pays hors de l’UE ?

La procédure des demandes de remboursement de TVA est différente si vous êtes une société établie dans l’Union européenne ou si vous êtes une société tierce. Les demandes de remboursement de TVA des sociétés UE sont définies par la 9e directive. Chaque société établit sa demande de remboursement par voie électronique via un guichet unique accessible sur le portail de leur administration fiscale. 

En ce qui concerne les sociétés tierces, les règles sont définies via la 13e directive. Chaque État a un formalisme différent. Il n’y a pas de portail électronique commun comme pour la 9e directive. La commission européenne a mis en place des guides pratiques par État membre pour expliquer les procédures. Cependant, avant toute chose, vous devez en amont vérifier qu’il existe un accord de réciprocité entre votre pays d’origine et l’État membre où vous déposez la demande.

  •  
  • Peut-on faire appel à un tiers déclarant pour sous-traiter ces démarches ?

 

Oui, il est tout à fait possible de faire appel à un agent ou un représentant fiscal pour sous-traiter ces démarches administratives. Des professionnels qualifiés peuvent, par l’intermédiaire d’un mandat, prendre en charge l’ensemble de la demande :

  • Analyse des dépenses et évaluation du montant récupérable
    Vérification des justificatifs des dépenses
    Préparation et soumission du dossier
    Suivi du dossier avec l’administration locale

 

Pour que qui est des sociétés établies hors de l’Union européenne, il est d’ailleurs obligatoire de dédier un représentant fiscal pour assurer la prise en charge des formalités liées à la récupération de la TVA étrangère.

Ce service est proposé par ASD Group, pour plus d’informations vous pouvez consulter notre page dédiée ou nous contacter via notre formulaire de contact.

  • Quel est le processus de validation du dossier de récupération de TVA étrangère?

Les demandes de remboursements dans les différents états membres de l’UE répondent à une périodicité trimestrielle ou annuelle. Ce qui signifie que toute demande doit être réalisée à l’issue d’une période équivalente à trois mois ou à l’issue d’une année civile.

L’état concerné a ensuite 4 mois à compter de la réception du dossier pour avertir le requérant de sa décision. Cette période peut être prolongée de deux mois si d’autres documents sont nécessaires pour la validation du dossier.

  • A quel moment suis-je censé recevoir un remboursement de ma TVA étrangère ?

Cela peut varier selon le dossier soumis par l’entreprise mais en règle générale le délai pour obtenir son remboursement, après validation du dossier, est de 10 jours ouvrés. Si ce délai n’est pas respecté par l’Administration Fiscale, le requérant peut se voir attribuer des intérêts moratoires pour compenser ce retard.

  • Que se passe-t-il en cas de rejet du dossier ? quelles pourraient être les raisons ?

L’entreprise aura normalement reçu un avis de “rejet” du dossier. Il faudra alors examiner la raison de ce refus et soumettre à nouveau un dossier complet. Le courrier de l’administration indique toujours la raison du refus, voici quelques exemples :

  • Erreur de directive (6e, 9e, 13e)
    Date de la demande dépassée
    Facture libellée sous un autre nom ou une autre dénomination sociale
    Numéro de TVA non valide
    Facture ne mentionnant pas le taux de TVA et/ou le montant de la TVA
    Document d’importation non conforme

ASD Group peut bien sûr vous accompagner dans cette démarche et ainsi vous assurer la validation de votre dossier pour le remboursement de votre TVA étrangère.

Il est important de savoir qu’il existe des seuils de remboursement minimums correspondant à 400 euros pour une demande basée sur une période de 3 mois et de 50 euros pour une demande relatant une année civile. Si le dossier comporte des seuils en dessous de ces montants, il sera alors rejeté. (Ces montants peuvent différer en fonction des pays)

Vous avez maintenant toutes les informations importantes pour récupérer votre TVA étrangère. Si vous souhaitez faire appel à un tiers déclarant pour prendre en charge vos demandes de remboursement de TVA, contactez-nous, nous pouvons récupérer votre TVA dans les 28 pays membre de l’Union européenne.

récupération de tva étrangère FAQ

Partager sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur notre service de récupération de TVA

ASD Group est un cabinet fiscal spécialisé dans la récupération de TVA intracommunautaire depuis plus de 20. N'hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d'information sur notre service

En savoir plus sur l'auteur de l'article

ASD Group

ASD Group

Service expertise taxes internationales

Actualités

Retrouvez toutes les actualités TVA et douane, décryptées par nos experts

L’auto-liquidation sur les importations au Portugal Taxes Internationales

L’auto-liquidation sur les importations au Portugal

  Qu’est-ce que l’auto-liquidation ? L'auto-liquidation de la TVA due à l'importation permet aux entreprises, ayant opté pour son application, de(...)

Lire la suite
Importations : nouvelles règles de détermination de la valeur en douane Obligations Douanières

Importations : nouvelles règles de détermination de la valeur en douane

  La valeur en douane à l’importation, déterminée par l’application d’une des méthodes d’évaluation, suit un régime(...)

Lire la suite
Le commerce international de biens en chiffres Obligations Douanières

Le commerce international de biens en chiffres

  La réalisation d’opérations commerciales sur le plan international nécessite, selon certaines conditions et seuils, l’établissement d’une(...)

Lire la suite
Détachement de travailleurs : un service en ligne pour simplifier vos démarches Actualités d'ASD Group

Détachement de travailleurs : un service en ligne pour simplifier vos démarches

Dans son édition de février 2018, le magazine IN Antipolis (anciennement Select Antipolis) dédie deux pages au détachement de travailleurs et à(...)

Lire la suite
Aperçu de la notion d’Incoterms Obligations Douanières

Aperçu de la notion d’Incoterms

Les opérations commerciales au niveau international obéissent à une codification particulière. Il s’agit « des Incoterms » mis en place par la(...)

Lire la suite
Espagne - précisions sur le système de déclaration immédiate (SII) Taxes Internationales

Espagne - précisions sur le système de déclaration immédiate (SII)

En date du 29 décembre 2017, a été publié au Journal Officiel le Décret Royal 1075/2017 qui apporte des modifications à un décret publié(...)

Lire la suite
ASD Group à l’évènement Tous Ensemble à l’International Actualités d'ASD Group

ASD Group à l’évènement Tous Ensemble à l’International

Le 25 janvier 2018 se tenait la 4ème édition de l’évènement Tous Ensemble à l’International à la Chambre de Commerce et d’Industrie(...)

Lire la suite

Quelles sont les mentions devant figurer sur les factures ? Taxes Internationales


Quelles sont les mentions devant figurer sur les factures ?

En principe, les entreprises doivent établir des factures pour les prestations de services et les livraisons qu’elles réalisent. L’étendue des obligations en(...)

Lire la suite
La déclaration d’échanges de biens pour les transferts de stocks intracommunautaires Obligations Douanières

La déclaration d’échanges de biens pour les transferts de stocks intracommunautaires

La déclaration d’échanges de biens, connue sous le nom de DEB en France et d’Intrastat dans les autres pays européens, concerne les échanges(...)

Lire la suite
Nos experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Profitez d’une consultation gratuite !
Demandez-nous un conseil