La taxation européenne des GAFA

Taxes Internationales

La taxation européenne des GAFA

On en entend parler depuis quelques mois, le débat au sujet d’une taxe européenne sur les multinationales du numérique, les « GAFA » (Google, Amazon, Facbeook, Apple) dite « taxe d’égalisation » est bel et bien lancé.

Confrontée à la concurrence des USA, ainsi que de la Chine et du Japon, l’Union Européenne doit prendre une décision à propos des chiffres d’affaires réalisés par ces géants du numérique dans chaque pays, et non plus des bénéfices logés dans leurs filiales installées dans des Etats à faible fiscalité.

C’est le Ministre des Finances français qui, depuis début septembre se démène à convaincre ses homologues allemand, italien, espagnol, autrichien, grec, slovène, bulgare, portugais et roumain à apposer leurs signatures sur une lettre commune demandant cette fameuse taxation pour l’économie digitale.

L’idée est simple : Les GAFA rivalisent aujourd’hui d’ingéniosité pour échapper à l’impôt, ou du moins à le faire baisser, en déclarant leurs bénéfices dans leurs filiales installées dans les pays les moins imposés d’Europe. Le gouvernement souhaite donc les soumettre à une taxation européenne, pays par pays, sur la base de leur chiffre d’affaires.

En revanche, Bruno Le Maire se heurte aux réserves de 8 des états membres et à l’hostilité de l’Irlande, connue pour avoir une taxation très favorable aux sociétés du numérique. L’accompagnent le Luxembourg, Malte et Chypre. Le fait que les géants américains du numérique aient basé leurs sièges et rapatrient leurs profits dans ces quatre pays n’est pas étranger à leurs positions.

Selon un rapport des députés européens, l’Union Européenne aurait tout de même « perdu » 5,4 milliards d’euros d’impôts de la part des seuls Facebook et Google entre 2013 et 2015. Il semblerait que ces géants du Web, dont de grands nombres d’activités reposent sur des actifs incorporels et des données immatérielles, paieraient en moyenne moins de la moitié des impôts acquittés par les entreprises traditionnelles.

En Grande-Bretagne, par exemple, Amazon paie 11 fois moins d’impôts que ses concurrents distributeurs; aussi, en Irlande, Apple a payé, en 2014, 0,005% d’impôts, contre 12,5% officiellement en vigueur (déjà un des plus bas d’Europe).

Cette proposition législative sera officiellement présentée au printemps 2018, et devra ensuite être approuvée par les Etats membres et le Parlement européen. Ils devront également aborder la régulation des « plate-formes Internet », de la cybersécurité ainsi que de la lutte contre les contenus terroristes en ligne.

Partager sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur l'auteur de l'article

ASD Group

ASD Group

Service expertise taxes internationales

Actualités

Retrouvez toutes les actualités TVA et douane, décryptées par nos experts

L’auto-liquidation sur les importations au Portugal Taxes Internationales

L’auto-liquidation sur les importations au Portugal

  Qu’est-ce que l’auto-liquidation ? L'auto-liquidation de la TVA due à l'importation permet aux entreprises, ayant opté pour son application, de(...)

Lire la suite
Importations : nouvelles règles de détermination de la valeur en douane Obligations Douanières

Importations : nouvelles règles de détermination de la valeur en douane

  La valeur en douane à l’importation, déterminée par l’application d’une des méthodes d’évaluation, suit un régime(...)

Lire la suite
Le commerce international de biens en chiffres Obligations Douanières

Le commerce international de biens en chiffres

  La réalisation d’opérations commerciales sur le plan international nécessite, selon certaines conditions et seuils, l’établissement d’une(...)

Lire la suite
Détachement de travailleurs : un service en ligne pour simplifier vos démarches Actualités d'ASD Group

Détachement de travailleurs : un service en ligne pour simplifier vos démarches

Dans son édition de février 2018, le magazine IN Antipolis (anciennement Select Antipolis) dédie deux pages au détachement de travailleurs et à(...)

Lire la suite
Aperçu de la notion d’Incoterms Obligations Douanières

Aperçu de la notion d’Incoterms

Les opérations commerciales au niveau international obéissent à une codification particulière. Il s’agit « des Incoterms » mis en place par la(...)

Lire la suite
Espagne - précisions sur le système de déclaration immédiate (SII) Taxes Internationales

Espagne - précisions sur le système de déclaration immédiate (SII)

En date du 29 décembre 2017, a été publié au Journal Officiel le Décret Royal 1075/2017 qui apporte des modifications à un décret publié(...)

Lire la suite
ASD Group à l’évènement Tous Ensemble à l’International Actualités d'ASD Group

ASD Group à l’évènement Tous Ensemble à l’International

Le 25 janvier 2018 se tenait la 4ème édition de l’évènement Tous Ensemble à l’International à la Chambre de Commerce et d’Industrie(...)

Lire la suite

Quelles sont les mentions devant figurer sur les factures ? Taxes Internationales


Quelles sont les mentions devant figurer sur les factures ?

En principe, les entreprises doivent établir des factures pour les prestations de services et les livraisons qu’elles réalisent. L’étendue des obligations en(...)

Lire la suite
La déclaration d’échanges de biens pour les transferts de stocks intracommunautaires Obligations Douanières

La déclaration d’échanges de biens pour les transferts de stocks intracommunautaires

La déclaration d’échanges de biens, connue sous le nom de DEB en France et d’Intrastat dans les autres pays européens, concerne les échanges(...)

Lire la suite
Nos experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Profitez d’une consultation gratuite !
Demandez-nous un conseil