La nouvelle version 2018 de la Nomenclature Combinée

Obligations Douanières

La nouvelle version 2018 de la Nomenclature Combinée

La Commission européenne a récemment publié une nouvelle version de la Nomenclature Combinée qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018. La Nomenclature Combinée sert de base à la déclaration des marchandises à l’import ou à l’export, ou lorsque ces dernières font l’objet de statistiques du commerce intracommunautaire. Elle est mise à jour tous les ans et publiée sous forme d’un règlement de la Commission européenne au Journal officiel de l’Union européenne, série L.

Qu’est-ce que la Nomenclature Combinée? 

La Nomenclature Combinée sert d’outil de classification des marchandises pour les opérateurs économiques et les administrations douanières des États membres de l’Union européenne. Elle détermine le taux de droits de douane applicable aux marchandises, ainsi que la manière dont elles seront traitées à des fins statistiques. La Nomenclature combinée comporte 8 chiffres : les 6 premiers chiffres, dits code SH (système harmonisé), sont attribués par l’Organisation Mondiale des Douanes et correspondent à la catégorie de marchandise. Les 2 derniers chiffres correspondent à des subdivisions du SH et sont déterminés au niveau européen pour répondre aux besoins tarifaires ou statistiques de l’Union européenne.

Les principaux changements

Contrairement à l’année dernière où la nomenclature européenne a vu une importante mise à jour en même temps que la nomenclature SH mondiale, cette année les modifications apportées à la nomenclature combinée sont mineures. L’introduction de nouveaux codes concerne principalement les catégories de cigarettes électroniques, de certains produits chimiques, des encres d’imprimerie, et de nicotine et ses sels, éthers, esters et autres dérivés. La description a été modifiée pour les codes de certains produits ou préparations chimiques et pour certaines machines et appareils électriques. Vous pouvez trouver la liste complète des modifications en bas de l’article.

Les conséquences pour les entreprises

Les entreprises effectuant des échanges de marchandises pour lesquelles les codes douaniers ont été changés, devront utiliser ces nouveaux codes à partir du 1er janvier 2018. Ces codes devront être utilisés pour des opérations douaniers et les déclarations d’Intrastat, ainsi que pour des opérations concernant des produits soumis à accises.

Pour en savoir plus sur vos obligations douanières, vous pouvez contacter nos experts

Visualisez la liste des changements

Partager sur les réseaux sociaux

En savoir plus sur l'auteur de l'article

ASD Group

ASD Group

Service expertise opérations douanières

Actualités

Retrouvez toutes les actualités TVA et douane, décryptées par nos experts

Dispositif pour ne pas payer la TVA à l'importation Taxes Internationales

Dispositif pour ne pas payer la TVA à l'importation

La TVA répond à des règles précises. Concernant les importations (échanges de biens meubles ou de prestations) en provenance de pays (ou territoires) qui(...)

Lire la suite
Commissionnaires en douane et opérateurs OEA : changements depuis 2018 Obligations Douanières

Commissionnaires en douane et opérateurs OEA : changements depuis 2018

Afin d’harmoniser la législation douanière en Europe, l’Union européenne s’est dotée d’un code particulier, le code des douanes de(...)

Lire la suite
ASD Group ouvre de nouveaux bureaux aux USA Actualités d'ASD Group

ASD Group ouvre de nouveaux bureaux aux USA

Dans son édition d'Avril, le magazine IN antipolis dédie 2 pages à l'expansion d'ASD Group et notamment l'ouverture d'une nouvelle agence aux(...)

Lire la suite
JPK et Split payment en Pologne – 
modification de la réglementation fiscale à compter de 2018 Taxes Internationales

JPK et Split payment en Pologne – 
modification de la réglementation fiscale à compter de 2018

La Pologne a modifié les dispositions fiscales relatives aux déclarations et aux paiements de la TVA à compter du 1er juillet 2018. Ces modifications s’appliquent aux(...)

Lire la suite
Entreprises chinoises : la représentation fiscale pour votre implantation sur le marché français Taxes Internationales

Entreprises chinoises : la représentation fiscale pour votre implantation sur le marché français

La Chine, première puissance exportatrice du monde, devant les États-Unis, est également le pays qui exporte le plus vers l’Union européenne. Les(...)

Lire la suite
E-commerce et TVA française : les obligations des entreprises hors UE Taxes Internationales

E-commerce et TVA française : les obligations des entreprises hors UE

L’immatriculation à la TVA française et la désignation d’un représentant fiscal est en principe un passage obligé pour les entreprises(...)

Lire la suite
TAFTA : l’accord de libre-échange entre l’UE et les États-Unis Taxes Internationales

TAFTA : l’accord de libre-échange entre l’UE et les États-Unis

Le 21 septembre 2017, l’Accord Économique et Commercial Global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne est entré en application provisoire. Il(...)

Lire la suite
Pourquoi avoir un représentant légal lorsque vous détachez des salariés ? Détachement de Travailleurs

Pourquoi avoir un représentant légal lorsque vous détachez des salariés ?

Lorsqu’une entreprise étrangère détache un ou des salarié(s) sur le territoire français, celle-ci a l’obligation de désigner un(...)

Lire la suite
ASD Group participe à la campagne d’information sur l’accord économique entre l’UE et le Canada Actualités d'ASD Group

ASD Group participe à la campagne d’information sur l’accord économique entre l’UE et le Canada

Afin de renseigner les entreprises sur l’application de l’Accord économique et commercial global (AECG / CETA), la Fédération des Chambres de Commerce au(...)

Lire la suite
Nos experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Profitez d’une consultation gratuite !
Demandez-nous un conseil