Simplifiez votre développement à l’international

être contacté par un expert

Contact Top Bar
  • Accueil
  • France
  • Strasbourg et son eurométropole passent à la vignette Crit’Air dès le 1er novembre 2017

Strasbourg et son eurométropole passent à la vignette Crit’Air dès le 1er novembre 2017

L’apposition de la vignette Crit’air sur le pare-brise devient de plus en plus anodin en France. Après Paris, Grenoble, Lyon et Lille, c’est Strasbourg et ses 33 Euro-métropoles qui mettent en place ce système.

POURQUOI ?

Il faut distinguer trois problématiques :

  • Écologique : préserver notre planète des pics de pollution est un enjeu majeur contre le réchauffement climatique.
  • Économique : selon le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur le coût économique et financier de l’air datant de juillet 2015, l’État débourserait 3 milliards d’euros au niveau sanitaire, un coût socio-économique entre 68 et 97 milliards d’euros et des coûts cachés d’au moins 4,3 milliards d’euros par an.
  • Santé publique : la qualité de l’air a un impact sur tous les citoyens et tout particulièrement les personnes asthmatiques, les jeunes enfants, les personnes âgées …
    Il est, par exemple, recommandé de ne pas pratiquer d’activités physiques et sportives intenses lors des pics de pollution.

COMMENT ÇA MARCHE ?

L’objectif est de pouvoir classer les véhicules facilement par moyenne d’âge et par motorisation. La vignette se décline du vert pour les voitures électriques au gris foncé pour les voitures diesels les plus anciennes (plus polluantes).

 

Source : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr

 

QUELS RISQUES ?

Depuis le 1er juillet 2017, vous vous exposez à une amende si vous n’avez pas de vignette, mais aussi si celle-ci est illisible, frauduleuse ou si vous ne respectez pas les exigences de classification. Les poids lourds, les autocars et les bus sont passibles d’une amende beaucoup plus importante que les voitures et les deux-roues.

La contravention s’élève à 68 euros pour les voitures particulières et les autres véhicules (contravention de 3ème classe) et à 135 euros pour les poids lourds et les autocars (contravention de 4ème classe).

Il faudra s’acquitter de cette sanction dans un délai de 45 jours sans quoi elle sera majorée à 180 euros pour la 3ème classe et à 375 euros pour la 4ème classe.

Attention, conformément à la directive européenne UE 2011/82 du 25 octobre 2011, en cas de non-paiement d’une amende de 70 euros ou plus, une procédure d’exécution dans le pays d’origine entre en vigueur et peut conduire jusqu’à une peine d’emprisonnement.

N’hésitez pas à visiter notre site So Truck, afin de vous aider dans vos démarches ou à contacter un de nos experts.

Inscrivez-vous à la newsletter d’ASD Group
et recevez toutes nos actualités et nos dernières informations.
Newsletter modal

Copyright © ASD Group 2019 - All right reserved - Sitemap