Simplifiez votre développement à l’international

être contacté par un expert

Contact Top Bar
Demandez votre remboursement de tva 2018 !
Date limite de demande du dépot des demandes 30 juin 2019
Vous êtes une entreprise hors UE.
Vous avez effectué un achat dans une État membre de l'UE !
Vous êtes peut-être éligible au remboursement de TVA

Quelles nouvelles sur la sortie de l’UE pour le Royaume-Uni ?

Les spéculations continuent d’alimenter la polémique autour du Royaume-Uni et de sa sortie imminente de l’Union européenne.

A l’heure actuelle il est impossible de connaître précisément les décisions qui seront prises d’ici à la fin du mois. En attendant, de nombreuses informations circulent et les entreprises doivent  maintenant prendre les mesures nécessaires.

L’APPARITION DE NOUVELLES FORMALITÉS DOUANIÈRES

Selon le HMRC, si la sortie est confirmée pour le 29 mars 2019, cela signifie que tous les mouvements de marchandises devront répondre à des formalités en matière de douane, de TVA ainsi que de tarifs. Dès à présent, les entreprises doivent donc s’inscrire pour obtenir un numéro d’identification EORI. Pour l’instant, seules 20% des entreprises britanniques nécessitant cette inscription s’y sont préparées. Un avertissement est lancé à celles qui ne seraient pas enregistrées d’ici le jour J.

LES PAYS VOISINS METTENT EN GARDE LE ROYAUME-UNI

Les autorités fiscales espagnoles et belges ont informé les entreprises britanniques détenant un enregistrement de TVA dans leur pays, sur leur besoin de désigner un représentant fiscal. Le Royaume-Uni sera à présent considéré comme un pays tiers, toutes les déclarations et formalités fiscales devront donc être confiées à un représentant légal. Les représentants ont un rôle clé, ils sont tenus responsables de toute la comptabilité de leur client étranger, leurs frais sont donc souvent élevés et une garantie bancaire est demandée au préalable à leurs clients.

Les autorités belges se veulent cependant indulgentes et laissent un délai de 6 mois supplémentaires pour permettre aux entreprises du Royaume-Uni de se mettre en règle. 

LE « NO DEAL », VERS LA SUPPRESSION D’UNE PARTIE DES DROITS DE DOUANE

Dans le cas de figure où les Britanniques sortiraient de l’Union européenne le 29 mars 2019 sans accord préalable, ils pourraient revendiquer la suppression de 80 à 90% des droits de douane sur les produits importés et notamment sur les pièces détachées automobiles. Dégager la majorité des marchandises de tous tarifs douaniers permettrait de maintenir la baisse des prix des articles importés et d’atténuer les conséquences d’une sortie brutale, aucune annonce officielle n’a été faite pour le moment.

ASD Group vous propose un service d’opérations douanières grâce à un représentant en douane. Pour plus d’informations contactez-nous.

Inscrivez-vous à la newsletter d’ASD Group
et recevez toutes nos actualités et nos dernières informations.
Newsletter modal